La calebasse butinée : l’objet culturel le plus ancien du Pérou

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

La calebasse burinée est l’un des objets les plus anciens de la culture péruvienne. Il y a plus de 3500 ans, les premières calebasses ciselées ont été découvertes au Pérou, sur la côte nord. Cet objet est connu dans le pays comme étant un élément culturel provenant d’un calebassier. En tant que fruit, la calebasse n’est pas très prisée pour son côté gustatif mais cela n’exclut pas son utilité dans le domaine artistique. Mais qu’est-ce que la calebasse et que signifie ce terme ? A quoi sert-elle ? Comment se présente l’art de la calebasse péruvienne ?

La calebasse : qu’est-ce que c’est ?

Ce terme de genre féminin connaît plusieurs définitions. Mais en général, chacune d’entre elles fait référence à l’état du fruit du calebassier. Tout d’abord, quand on parle de calebasse, on peut faire référence au fruit du calebassier, aux parois dures. Ensuite, ce même terme désigne cette grosse courge que l’on fait sécher puis que l’on vide pour en faire un récipient. De la famille des cucurbitacées, son goût amer n’est pas très apprécié en cuisine. Pour cela, l’aspect décoratif est préférable. Ainsi, après cette base de décoration, dans certaines cultures d’Afrique et du Pérou, cet objet représente toute une culture qui devient ensuite un art.

L’art de la calebasse du Pérou : à quoi ressemble-t-il ?

Le processus de fabrication de cet objet se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, il est important d’avoir la matière première qui est la calebasse. Ce fruit est utilisé après la phase de séchage. C’est son écorce dure qui permet la fabrication du récipient. Après cette première phase, la calebasse passe par celle de la découpe. La matière première est découpée et pyrogravée pour obtenir des images de la vie quotidienne des Péruviens ou d’autres motifs comme ceux des animaux ou des plantes. Une fois cette étape terminée, il est nécessaire d’enduire l’objet de peinture blanche et de le laver.

A quoi sert cet objet symbolique du Pérou ?

La calebasse péruvienne est un objet culturel car elle existe dans cette nation depuis des décennies. Son utilisation peut être multiple tant qu’elle consiste à contenir du liquide. En tant que récipient, elle peut servir à conserver de l’eau et d’autres liquides. Mais en tant qu’œuvre d’art, la calebasse est un objet décoratif et peut servir de vase. Malgré le fait que d’autres pays africains se servent de cet objet, l’art du Pérou est unique dans son aspect créatif et artistique. Ainsi, en tant que récipient, la valeur culturelle de cet objet le place au sommet de l’échelle par rapport aux récipients ordinaires.

Centro historico au Pérou : un lieu à visiter pour les amateurs de monuments historiques
Peinture : les Tables de Sarhua, des illustrations colorées peintes sur une surface en bois

Plan du site