CPF : le compte personnel de formation permet d’apprendre une langue étrangère sans dépenser

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

Le CPF est une alternative idéale ouverte à ceux qui souhaitent se former à une langue étrangère, que cela soit dans le cadre personnel ou professionnel. Toutefois, afin de bénéficier des avantages du CPF, il convient de bien se renseigner sur les langues éligibles à celui-ci et sur celles qui ne le sont pas. Cet article vous livre les informations essentiels à savoir sur le CPF afin de pouvoir vous lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère sans toutefois avoir à dépenser.

En quoi consiste le CPF ?

Le CPF ou « Compte Personnel de Formation » désigne un dispositif public de formation continue qui est crédité en euros (15 € / heure). Il s’adresse à tout actif français, salarié comme demandeur d’emploi. Toutefois, les salariés ont un avantage bonus par rapport aux autres profils : ils sont en droit de demander l’accord de leur employeur en vue de se former sur leur temps de travail. Il convient de noter que le salarié cotise chaque mois (jusqu’à 500 € par an) afin de pouvoir se former à n’importe quel moment de l’année.

Comment utiliser le CPF ?

Afin de profiter des langues éligibles au CPF, tout actif français n’a nul besoin d’utiliser un budget personnel. Il suffit de souscrire une formation dans une des langues proposées et de bénéficier d’une formation complète sans avoir à débourser un sou. Une fois que votre compte a été créé, vous pouvez être confronté à deux situations. La première consiste à choisir d’utiliser votre CPF sur votre temps personnel (donc nul besoin d’informer votre employeur. Il vous faudra tout de même préparer un examen afin d’attester de votre progression et de le déclarer.) Quant au deuxième cas, il consiste notamment à utiliser votre CPF sur votre temps professionnel, ce qui vous requerra donc une demande de formation auprès de votre employeur. La demande est à adresser au moins 60 jours avant le commencement de la formation choisie. A noter cependant que l’employeur est en droit de vous refuser la formation.

Quelles sont les certifications éligibles au CPF ?

Afin d’être éligible au CPF, il faut que la formation en langue choisie soit sanctionnée d’un certificat ou d’un diplôme. Le Cadre Européen Commun de référence a notamment établi une échelle de six niveaux (A1 à C2) pour les langues concernées. Selon la langue choisie, voici la liste des certifications éligibles au CPF : le TOEIC, le TOEFL, le Bright, le Pipplet, et le Linguaskill.

Boursorama Ultim : une carte qui permet de voyager sans frais bancaires à l’étranger
Hébergement voyage : comment fonctionne le couchsurfing ?

Plan du site