Q’orikancha : à la découverte du temple du soleil, un monastère espagnol

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

Q’orikancha est l’édifice inca le plus protégé de la ville de Cusco. Un monastère espagnol a été bâti sur les saccages d’un ancien temple inca. En témoignage de la robustesse de l’architecture inca : lors du tremblement de terre de 1650, la majorité des murs ont été détruits, tandis que les murs incas sont restés intacts. Les chercheurs se demandent encore pourquoi les Incas en sont venus vénérer cet endroit. À l’intérieur, des ruines et des portes incas ont été découvertes.

« Q’orikancha » ou le Temple de Soleil : d’où vient cette appellation ?

Le « Q’orikancha » ou Temple du Soleil se traduit littéralement du Quechua par le mur d’or et était le lieu saint le plus important de tout l’Empire Inca. Le bâtiment, localisé dans la capitale Cusco, consistait à organiser toutes les fêtes de la noblesse : mariages, couronnements, des offrandes, notamment celles attachées au cycle des saisons.

Les momies des hauts fonctionnaires de la civilisation étaient gardées sur des trônes décorés d’or. Sur https://perou.marcovasco.fr/, découvrez ce lieu le plus important de la ville et optez pour une visite qui sera la plus incontournable lors d’un circuit au Pérou. Après l’arrivée des conquistadors espagnols, le temple a été pillé et est devenu plus tard la base de la construction du monastère de Saint-Domingue. De nombreuses ruines, fresques, portes, et même des statues incas ont été restaurées et conservées à l’interne pour une visite, ainsi que le plus beau loge du Tawantinsuyu.

Quels secrets cache ce temple ?

La connexion du Temple du Soleil aux tombes royales indique que l’Inca Pachacute a été celé à l’intérieur. Le tombeau devait être orné d’or et d’argent et a été saccagé lors de l’invasion espagnole.

Dans ce tombeau royal, vous découvrirez de beaux murs de pierre, des nidifies trapézoïdales grandeur nature et un autel avec des sculptures formant des escaliers à 3 marches qui représente la fameuse « chacana ». Ce dernier est, en fait, la trilogie inca, c’est-à-dire la vision du monde inca de Hanan Pacha (univers des dieux), Kay Pacha (univers des vivants) et Ukhu Pacha (univers des morts).

Comment visiter ce temple ?

Pour découvrir les mystères du Temple de Soleil, il est conseillé de confier votre voyage à Pérou à une agence de voyage en ligne. En effet, ce professionnel dispose des guides locales pour vous accompagner lors de votre visite. Ainsi, vous saurez plus sur l’histoire et les cultures de l’Empire Inca. Vous serez également sûr de ne rater aucun des coins incontournable du temple.

Vallée de l’Urubamba : une vallée sacrée des incas qui longe le fleuve Urubamba
Sacsayhuamán : une forteresse religieuse inca

Plan du site