Sacsayhuamán : une forteresse religieuse inca

Véritable joyau architectural au Pérou, la forteresse de Sacsayhuamàn est une construction ancienne très intacte érigée par une parfaite précision de l’ingénierie préhispanique. Cette citadelle fait partie de la plus grande construction que les Incas ont construite pendant leur empire. Mais que renferme cette forteresse religieuse inca ?

La forteresse de Sacsayhuamàn : une architecture majestueuse

Cette grande œuvre architecturale s’étend à une superficie de 3 000 hectares, et se situe à une altitude de 3 700 m. La forteresse est construite pour prendre l’apparence de l’animal sacré dans la culture inca, une tête de puma.

Selon l’estimation, les travaux furent érigés par plus de 200 000 hommes durant une cinquantaine d’année. Les murs de la citadelle sont constitués de trois niveaux parallèles mesurant 600 m de longs et s’étalant en zigzag. Ces remparts sont composés de blocs monolithiques à base de calcaire, ingénieusement ajustés et assemblés les uns contre les autres, et pouvant peser jusqu’à 200 tonnes.

Cette grande forteresse religieuse abritait des dizaines de complexes respectifs qui servaient sous plusieurs fonctions. Certains emplacements étaient destinés pour fonder des temples cérémoniels où avaient lieu des cultes, des prières et méditations, etc. D’autres secteurs étaient réservés pour abriter des entrepôts d’armes, de nourritures et de vêtements.

L’histoire de la forteresse de Sacsayhuamàn

La construction du complexe de Sacsayhuamàn a commencé à partir du XVe siècle sous la décision de l’inca Pachacutec, et planifié par son architecte Huallpa Rimachi. Les travaux furent finalement poursuivis par un nouveau chef inca nommé Tupac Yupanqui et achevé sous le règne de Huayna Capac.

Selon l’histoire, Sacsayhuamàn était le terrain de bataille entre les incas et les espagnols pour la conquête du Pérou. C’est à cet endroit qu’ont eu lieu les derniers épisodes de l’attaque, où les incas ont pu conserver de justesse leurs territoires, et l’un des dirigeants militaires espagnols perdrait la vie.

A cette époque, Sacsayhuamàn oscilla entre forteresse religieuse et base militaire. Mais la forteresse fut ensuite transformée à un lieu de culte religieux et de cérémonies traditionnelles jusqu’à présent.

Sacsayhuamàn et la culture Inca

Sacsayhuamàn se trouve dans le périphérique de la ville de Cuzco, l’ancienne capitale de l’empire Inca. Le lieu se sert comme un grand temple sacré dédié au Roi Soleil, où se déroule une cérémonie religieuse inca.

Le jour du solstice d’hiver dans l’hémisphère sud, c’est-à-dire à chaque date du 24 juin de l’année, la fête du soleil « Inti Raymi » est célébré pour honorer la croyance inca. Une cérémonie traditionnelle et religieuse se déroule pendant la célébration de quelques jours.

Canyon de Colca : un des canyons les plus profonds du monde
Nazca Lines : un site archéologique connu pour ses grandes figures tracées sur le sol